▷ La composition du prix de vente

Une vente en viager se réalise en deux temps, car les modalités de paiement du prix de vente sont particulières. Celui-ci est payé au moyen d’un « bouquet » et d’une rente.

page-determination-prix-vente

Le bouquet est un capital, versé le jour de la signature du contrat de vente chez le notaire.

Cet élément est fréquent, mais pas obligatoire. Il n’existe pas de tarif officiel. Le vendeur (ou crédirentier) fixe librement le montant de cette somme, qui représente généralement 10 à 40% de la valeur du bien. Plus le vendeur est âgé, plus le montant du bouquet est important.

Une fois que le montant du bouquet est déterminé, le solde du prix de vente est converti en rente viagère. Elle représente la partie aléatoire du prix de vente qui correspond à la somme que l’acheteur (ou débirentier) s’engage à verser chaque mois ou chaque trimestre pendant toute la vie du vendeur. Ces versements sont aussi appelés «arrérages».

Au final, le montant du bouquet ajouté à celui de la rente (calculée sur l’espérance de vie théorique du vendeur) doit correspondre à la valeur réelle du bien.