Le mot du jour : houppelande

Définition de Houppelande
Long vêtement de dessus, chaud, à larges manches flottantes évasées, très ample et ouvert par-devant.

Genre : nom féminin

Emploi : soutenu

<strong>Citations</strong>
Il prit le papier officiel, mit ses lunettes, toussa, cracha, s’enveloppa dans sa houppelande noire, et lut l’extrait des registres de la mairie tout entier. Honoré de Balzac, Gobseck
Le cocher à grosse houppelande bleue bordée de rouge vint déplier le marchepied. Honoré de Balzac, le Père Goriot
Malheureusement, la grille était fermée, et un gros suisse, vêtu d’une simple houppelande, se promenait, les mains derrière le dos, dans l’avenue intérieure, comme quelqu’un qui n’attend personne. Alfred de Musset, Œuvres complètes
Cet amoncellement de tissus, déchirés et crasseux, était comme empaqueté dans une sorte de houppelande faite d’une matière inconnue qui aurait pu être du feutre si le temps ne l’avait transformée en une sorte de couverture floconneuse. Jean-François Parot, L’énigme des Blancs-Manteaux
houppelande