Le mot du jour : marotte

Définition de Marotte
Idée fixe, manie. L’écologisme est sa nouvelle marotte. Avoir la marotte des timbres.

Sceptre surmonté d’une tête coiffée d’un capuchon bigarré et garni de grelots. Marotte de fou, de bouffon.

Genre : nom féminin

Emploi : relativement fréquent

<strong>Citations</strong>
S’accommoder de la marotte d’un fou, c’est prudent en certain temps. Gérard de Nerval, Œuvres
Et puis, pour tolérer l’existence, ne faut-il pas avoir une marotte ? Gustave Flaubert, Correspondance
Il a la marotte de ramasser des déclassés et de leur refaire ce qu’il appelle une nouvelle vie. Arthur Conan Doyle, Nouveaux Mystères et aventures, traduction française
Nul n’ignorait, dans Paris, que M. de Sartine avait une marotte : il collectionnait avec passion les perruques. Jean-François Parot, L’énigme des Blancs-Manteaux
marotte