Le mot du jour : centaure

Définition de Centaure
Tout être fabuleux mi-homme, mi-cheval, représenté sous la forme d’êtres monstrueux à tête et torse d’homme et à corps de cheval.

Au sens figuré : Excellent cavalier

Genre : nom masculin

Emploi : relativement fréquent

<strong>Citations</strong>
Dans une de ces aquarelles, on voyait un poète épuisé d’une longue course en montagne, qu’un Centaure, qu’il a rencontré, touché de sa fatigue, prend sur son dos et ramène. Marcel Proust, le Côté de Guermantes
Le centaure Chiron mérita par ses travaux terrestres de partager le séjour des bienheureux : il fit l’éducation d’Achille… Anatole France, l’Île des pingouins
La lutte tenait du mythe : les Espagnols, bardés de fer et montés comme des centaures, les Incas, n’ayant d’autre recours que d’atteindre les chevaux encore plus que les cavaliers. Paul Ohl, Soleil noir : le roman de la Conquête
Sa chevelure libre flottait, comme la crinière brune de sa monture, et, de loin, cet assemblage mouvant de muscles, de tissus et de cuirs devait figurer quelque centaure fantôme. Jean-François Parot, L’énigme des Blancs-Manteaux
centaure