Soignez les maux du quotidien : Diarrhée

Les remèdes en phytothérapie sont donnés uniquement pour les personnes adultes en bonne santé.

Ne sont pas concernés les enfants (sauf si précisé), les femmes enceintes, les personnes âgées, les personnes souffrant d’une pathologie chronique ou d’allergie.

un bonhomme bleu sur le trone

Choisissez des huiles essentielles de qualité : 100 % pures et naturelles, si possible bio.

En diffusion atmosphérique : diffuser 5 à 10 minutes toutes les heures ou deux heures si présence humaine, sinon 15 à 20 minutes une à deux fois par jour.

Aromathérapie :  quelques repères, pour mieux comprendre…

  • HE : huile essentielle
  • HV : huile végétale

Selon les laboratoires, 1 ml correspond à 20 gouttes ou 30 gouttes. Demandez conseil à votre pharmacien ou vérifiez sur la notice.

Diarrhée

Symptômes

Faut-il le préciser ? La diarrhée désigne l’émission de selles molles (parfois carrément liquides) et fréquentes. Elle apparaît souvent brutalement, s’accompagnant parfois de maux de ventre… souvent soulagés après passage au petit coin. La diarrhée n’est pas une maladie, mais un symptôme.

Le fautif : le plus souvent un germe, des parasites ou un virus contractés par l’eau ou des aliments souillés.

On consulte

  • En cas de forte fièvre, vomissements, maux de tête.
  • En présence de sang ou de glaire dans les selles.
  • Si la diarrhée persiste plus de 48 heures.
  • En cas de retour de pays tropical.
  • Si la diarrhée est récurrente et s’accompagne d’une perte de poids inexpliquée.
  • En cas d’alternance diarrhée/constipation.
  • En cas de pathologie chronique ou d’immunodépression.
  • En cas de signe de déshydratation (bouche sèche, soif intense…).

Automédication

Pour compenser les pertes hydriques, hydratation maximum : boissons sucrées (type cola, thé sucré, infusion) ou salées (bouillon de légumes).

Parallèlement, on privilégie des aliments antidiarrhéiques (compote, riz très cuit, pâtes, semoule, jambon, carottes cuites) et on évite les fruits et légumes crus. Ces simples règles alimentaires suffisent généralement pour voir disparaître la diarrhée en quelques jours.

On peut éventuellement prendre un médicament antidiarrhéique, en privilégiant ceux à base de lopéramide (Imodium Lingual®, Loperamide Lyoc®). Mais évitez de poursuivre l’automédication plus de 2 jours (risque de rétention des selles) et respectez bien le dosage. Consultez si les symptômes persistent.

Homéopathie

Prenez Podophyllum 5 CH (3 granules toutes les 2 heures, à espacer selon l’amélioration). En fonction des symptômes, ajoutez China 5 CH en cas de selles très liquides, sans douleur, mais qui épuisent. Arsenicum album 5 CH en cas de selles brûlantes, nauséabondes, accompagnées de fièvre.

Phytothérapie

Prenez 4 à 6 gélules par jour ou 1⁄2 c. à café de charbon végétal plusieurs fois par jour jusqu’à l’amélioration, en dehors de la prise des éventuels autres médicaments (2 heures d’intervalle).