Le mot du jour : mafflu

Définition de Mafflu
Joufflu, qui a de grosses joues. Un bébé mafflu.

Genre : nom ou adjectif

Emploi : soutenu

<strong>Citations</strong>
Elle avait gardé le souvenir d’une jeune fille vive et menue, et elle eut beaucoup de mal à reconnaître son amie dans la matrone mafflue et ventrue qui s’annonça. Maryse Rouy, Azalaïs
Le soir même, le mari commença son enquête, oubliant un peu trop qu’il avait scandalisé le monde parisien avec une traînée, une mafflue, une déplumée des Folies-Bergères. Arsène Houssaye, les Douze Nouvelles Nouvelles
La voilà, pour conclusion, Grasse, mafflue et rebondie. La Fontaine, Fables
La porte s’entrouvrit et un visage de femme apparut, coiffé d’une charlotte blanche, mais si large et si mafflu qu’il semblait le prolongement d’un corps énorme dont le haut était engoncé dans un caraco rouge, le tout encadré par deux bras dégoulinant de lessive et en proportion de l’ensemble. Jean-François Parot, L’énigme des Blancs-Manteaux
mafflu