Le mot du jour : rechampir

Définition de Rechampir
Détacher (un ornement) d’un fond, en marquer les contours, notamment par l’opposition de couleurs différentes.

Rechampir une moulure, des boiseries.

Genre : verbe transitif

Emploi : rare

<strong>Citations</strong>
Une formidable pièce de bois, horizontalement appuyée sur quatre piliers qui paraissaient courbés par le poids de cette maison décrépite, avait été rechampie d’autant de couches de diverses peintures que la joue d’une vieille duchesse en a reçu de rouge. Honoré de Balzac, la Maison du chat-qui-pelote
Enfin, les portes mal réchampies par un peintre du pays effarouchaient l’oeil par des tons criards. Honoré de Balzac, les Rivalités : la Vieille Fille
Nous aperçûmes une hutte fortement construite en branches rechampies de terre, avec un toit de chaume tout à fait primitif. Gérard de Nerval, Œuvres
La chaleur de la pièce aux boiseries grises rechampies d’or et les ombres portées par la lueur des chandelles créaient une atmosphère ouatée qui, s’ajoutant à son état de faiblesse, alanguit Nicolas à qui le premier verre de vin monta à la tête. Jean-François Parot, L’énigme des Blancs-Manteaux
rechampir